Guerriers de la lune rouge ( mais blanche en dessous )

Tout commence

débuts

Un zingarien, un vanir, un cimmérien et un gundarien sont embauchés pour garder une caravane. Personne ne tombe à l’eau. Qui arrive à Tarantia en un seul morceau ?

Le groupe hétéroclite se retrouve à “la lyre enjouée” où un couple de bardes zingariens se produisent pendant que les clients boivent et se restaurent joyeusement. Les PJS les rejoignent et Kael fait démonstration de sa soif de cimmérien. Après une fausse note du barde un gang de détrousseurs, “l’aurore sanglante” fait irruption et tente de soutirer leurs possessions aux clients de l’auberge. Les Pjs, peu désireux de laisser leurs bourses aux premiers malfrats venus, mettent les voleurs en fuite en décimant les 3/4 de leur effectif.

Un homme sort alors de l’ombre et leur révèle s’appeler Pallantides et leur propose, après les avoir félicité pour leur maîtrise des armes, de le retrouver à la caserne hébergeant les Dragons noirs, corps d’élite de l’armée du roi Conan. Le sauf-conduit qu’il leur remet leur apprend qu’il n’est autre que le général commandant aux légionnaires. Les Pjs vont au rendez-vous dès le lendemain et Pallantides les charge d’enquêter sur la présence d’un cavalier capé de noir portant les marques des agents stygiens dans la ville minière de Sicas. Leur absence de connection avec l’armée royale fait d’eux les agents idéaux pour une mission discrète … Après quelques péripéties mineures lors du trajet, ils arrivent à l’”Auberge du gué”. Celle-ci a été la scène de combats violents et l’aubergiste, un vieil homme noueux au regard triste nommé Pertius, et son fils, essaient de remettre l’auberge en état. Sept corps sont étendus au sol. Pertius explique qu’un nouveau gang, “l’aurore sanglante”, est venu le rançonner et des habitués ont essayé de s’interposer, en vain. Alatriste lui confie de l’argent pour l’aider à restaurer l’auberge. Après avoir passé le fleuve , les Pjs entrent dans Sicas en payant la taxe. Un homme enchaîné et visblement dérangé crie à qui veut l’entendre qu’un démon noir est rentré dans la ville monté sur un cheval volant. La fille du cartographe Balerius, une jeune fille blonde nommée Shevan a disparu. Un lion échappe des cages de la ménagerie de marchands shémites et menace la population. Les Pjs abattent le lion et sauve la vie des citoyens mais se retrouvent submergés par une horde de shémites exigeant réparation pour la mort de leur animal. les Pjs payent à contre-coeur. Les traces du cavalier stygien mènent au ” Puits” quartier inférieur de la ville et quartiers des gangs des ” Chacals”, “Bouchers rouges” et des ” Vouivres”. Ils sont victimes d’une attaque que le gang de “l’aurore sanglante” regrette rapidement d’avoir initiée, les pjs les massacrent. A l’auberge des “Vouivres” ils font la connaissance de Piotr”N’a qu’un oeil”, géant hyperboréen et leader du gang des “Vouivres”. Cet ancien marin est friand du jeu de pokiir qui se joue avec des dés en os. Alatriste joue avec lui pendant que ses compagnons profitent des plaisirs dispensés dans l’auberge. Ils détectent un début d’incendie à l’auberge des “Deux dragons” où ils découvrent un cheval noir aux yeux rouges en train de massacrer les chevaux à l’étable. L’animal les attaque et au prix d’un combat épique ils le terrasse. L’auberge dont ils défoncent les portes closes a été le théâtre d’un véritable carnage. Du bruit les amènent à l’étage où ils découvrent un stygien à demi-nu en train de psalmodier devant un lit où une jeune fille blonde, Shevan, est attachée, des symboles stygiens peints sur le ventre et la poitrine. Le cavalier essaye de s’échapper par les toits avec Shevan sur l’épaule. Après un combat épique, le stygien succombe et les maudits dans un dernier râle “Set tub ab khumin” !. La jeune fille, choquée, mais non blessée à qui ils viennent d’éviter un viol impie est sauvée. Ils la ramène à son père qui les gratifie d’excellentes cartes de l’Aquilonie et d’une rare carte du monde hyborien gravée sur du cuir tanné.

Comments

adanath

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.